Des développeurs de jeux comme Sam Alfred s'attaquent à la représentation des effets du changement climatique

La bataille des concepteurs de jeux : visualiser l'impact sur le climat

Dans le monde en pleine évolution des jeux vidéo, les concepteurs se lancent dans un défi de taille : représenter les effets du changement climatique.  

Sam Alfred est à l'avant-garde d'un projet ambitieux : créer un jeu vidéo centré sur le thème complexe du changement climatique. En tant que concepteur de jeux profondément engagé dans les questions environnementales, Sam Alfred est conscient de la responsabilité et de la difficulté de représenter avec précision un problème mondial aussi important dans le paysage des jeux vidéo.  

La vision stratégique de Sam Alfred a pris vie avec "Terra Nil", un jeu sorti en mars de l'année dernière qui met les joueurs au défi de restaurer des écosystèmes ravagés par l'activité humaine. Cependant, il a exprimé sa frustration face à la tendance à négliger les jeux qui donnent la priorité aux thèmes environnementaux et à la restauration stratégique plutôt qu'aux jeux d'action traditionnels. "Je ne compte plus le nombre de personnes qui ont rejeté le jeu ou se sont moquées de lui en raison de sa nature, parce que c'est un jeu qui ne consiste pas à tirer sur des gens ou à faire de l'expansionnisme", a déclaré Alfred en toute franchise à propos de "Terra Nil". 

Les critiques à l'égard des jeux à message environnemental ne sont pas nouvelles ; les concepteurs qui privilégient la durabilité et la conservation par rapport à des thèmes de jeu plus conventionnels ont souvent été confrontés au scepticisme ou au rejet. Malgré ces difficultés, Sam Alfred reste fidèle à son engagement de créer des expériences de jeu significatives qui suscitent la réflexion et favorisent la prise de conscience. 

Crédit Photo : Photographie Courtesy of Devolver Digital©  

Avec ETX / DailyUp  

Les jeux les plus joués

fermer

Résultats de votre recherche